10 îles de NYC que vous ne connaissiez pas

Saviez-vous qu’à New York, on compte plus de 35 îles?

Bien entendu, la plus connue est Manhattan. Pensez également aux autres arrondissements. Staten Island, Queens et Brooklyn qui sont toutes deux sur Long Island. Seul le Bronx est attaché au continent.

À part ces trois îles, on en connaît quelques unes pour leur histoire : Ellis Island, Liberty Island, Governors Island. Nous vous parlions également dans un article précédent de Roosevelt Island. Rapidement, nous en sommes à 7 îles répertoriées dans ce texte.

Il y a même des îles qu’on voit (ou pas) dépendant si la marée est haute ou basse.

Voici donc 10 îles de NYC que vous ne connaissiez pas :

Rikers Island
Cette île, située entre le Bronx et le Queens, abrite la plus grande prison de la ville et la deuxième plus importante prison des États-Unis. Il est impossible pour le public d’accéder à l’île… À moins d’aller visiter un proche en prison.

Hart Island

Cette petite île, en bas à droite sur l’image, est l’hôte du plus grand cimetière payé par les taxes au monde – la fausse commune de New York City. Depuis 1869, ce sont plus de 850 000 corps qui y sont enterrés. La plupart non identifiés, mais tous non réclamés. Des prisonniers de Rikers Island s’occupent bénévolement d’enterrer les corps. L’île est ouverte au public (dans une certaine mesure) et pour la visiter, vous devez remplir un formulaire sur le site du département correctionnel de la ville.

North Brother Island
Elle est située dans la East River, non loin de Rikers Island. En 1871, la ville l’a acheté à son propriétaire pour y installer, 14 ans plus tard, le Riverside Hospital. Il y a été construit pour traiter les patients avec des maladies infectieuses. Le cas le plus connu est sans doute celui de « Typhoid Mary » Mallon. Elle a passé plus de 20 ans en quarantaine dans l’hôpital après avoir contracté la fièvre typhoïde, contaminant une cinquantaine de personnes dont 3 en sont décédés.

U Thant Island (ou Belmont Island)800px-UThantIsland

Celle-ci est la plus petite des îles de Manhattan. Elle a été créée lors de la construction du Steinway Tunnel (servant à faire passer la ligne 7 du métro sous la East River). Elle est située entre Roosevelt Island et Manhattan, près du siège social des Nations-Unies. L’île tient son nom du 3ième secrétaire Général des Nations-Unies, Thray Sithu U Thant. D’ailleurs, une « time capsule » contenant des photos, textes et un discours de U Thant se trouverait sur l’île. Elle est toutefois fermée au public.

City Island
Cette île est habitée – pas par des prisonniers – contrairement à plusieurs de cette liste. Elle fait partie du Bronx et elle offre une expérience de bord de mer assez intéressante. Si vous voulez vivre quelque chose de différent et goûter à d’excellents fruits de mer (et frais!), allez-y! Elle est même accessible en transports en commun depuis Manhattan! Pas d’excuse…

Canarsie Pol
C’est une île inhabitée, de Brooklyn, dans Jamaica Bay. Elle est très populaire chez les kayakistes, qui proviennent de Canarsie Pier, non loin de là.

Randall’s and Ward’s Islands
Ce sont deux îles conjointes de Manhatt

Randalls_and_Wards_Islands.JPG
an. Il y a plusieurs activités qui y sont situées, notamment le Governors Ball et Electric Zoo. On y retrouve également une ferme urbaine, un terrain de pratique de golf et un « beer garden ». Ces îles ont aussi accueilli des postes militaires pour l’armée britannique lors de la deuxième Guerre Mondiale.

Hoffman Island & Swinburne Island
Ces deux îles, dans l’arrondissement de Staten Island, ont été construites par le gouvernement fédéral après plusieurs pandémies de choléra au 19ième siècle. Les immigrants porteurs de maladies contagieuses, arrivant par bateaux, étaient placés sur ces îles en quarantaine. Elles ont ensuite été utilisées pendant la deuxième Guerre Mondiale afin de déployer des filets anti-sous-marin (!).

Mill Rock
C’est une toute petite île, inhabitée, localisée entre Manhattan (96th Street) et Queens. Durant la guerre de 1812, le département de la Guerre des États-Unis a construit un fortin militaire avec deux canons. Il devait protéger le port de New York des attaques éventuelles de la marine britannique. Il y a un quai sur le côté sud de l’île, mais celle-ci est fermée au public depuis les années 1960.

Voilà! Vous en connaissez maintenant encore plus sur New York et ses surprises!

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s