Une mauvaise nouvelle pour les visiteurs du MET

met

Le Metropolitan Museum of Art abandonne, partiellement, sa politique de la contribution volontaire.

En effet, depuis son ouverture en 1870, le MET a toujours fonctionné sur une suggestion du prix d’entrée. Les visiteurs pouvaient payer ce qu’ils voulaient pour visiter le musée.

Cette politique va changer à partir du 1er mars 2018.

Tous les visiteurs adultes qui sont ne sont pas résidents de l’État de New York devront payer leur admission 25$. Les enfants de moins de 12 ans entreront toujours gratuitement. Les étudiants des États de New York, New Jersey et Connecticut continueront de profiter de l’entrée à contribution volontaire. Ceux à l’extérieur de ces États vont devoir débourser 12$ et les aînés, 17$.

Sur une note plus positive, le billet sera désormais valide pour 3 jours consécutifs. Donc vous pourrez en profiter plus longtemps!

Si vous prévoyez un voyage à New York d’ici le 1er mars, profitez-en pour aller au MET à prix réduit!

Sinon, il restera toujours d’autres musées à visiter gratuitement à New York, tel qu’indiqué dans notre article « Aller à New York avec peu d’argent ».

Advertisements

Musée de la ville de New York


C’est quoi?
Le musée de la ville de New York a été fondé en 1923, afin de présenter l’histoire de la ville et de ses habitants. Il est situé sur la 5th Avenue, entre les 103rd et 104th Streets.

On y fait quoi?
Le musée tient des expositions de photos, peintures et reproductions d’objets ou de résidences historiques. Parmi les items les plus rares du musée, une chaise ayant appartenu à Sarah Rapelje, qui serait la première personne née (en 1625) dans l’état de New York de parents européens.

En bref
Pour en apprendre plus sur l’histoire de New York, c’est un endroit à ne pas manquer. Pour ma part, j’ai apprécié la visite pour ça, en apprendre plus sur les origines de New York et aussi pour la boutique souvenir! L’admission est à contribution volontaire, mais on suggère une entrée d’environ 20$.

En raison de son emplacement, le musée se place bien dans un itinaire avant ou après la visite du Nord de Central Park.

Radio City Christmas Spectacular

nyc-2441525_1920

Chaque année depuis 1933, les célèbres Rockettes animent le spectacle Radio City Christmas Spectactular, dans le fameux Radio City Music Hall.

Le spectacle pour toute la famille est d’une durée de 90 minutes, sans entracte. Il reprend les classiques de Noël, en combinant danse, humour avec des scènes traditionnelles de Noël.

Plus de 140 artistes participent à ce classique du temps des fêtes.

L’édition 2017 se déroule du 10 novembre au 1er janvier 2018. Vous pouvez vous procurer vos billets à l’avance en cliquant ici. Les prix varient de 45$ à 700$.

1024px-Rockettes_4158767098_b667436066

Films tournés à New York

head

Depuis l’invention du cinéma à la fin des années 1800, des films sont tournés à New York presque sans arrêt et au fil des années, certains d’entre eux sont devenus de véritables classiques. À tel point que les endroits où ont eu lieu ces tournages sont devenus des attraits touristiques.

Voici une liste de plusieurs films marquants (ou à succès) des 121 dernières années, qui ont été tournés à New York et quelques uns de leurs lieux de tournages :

1896 – Herald Square – William Heise

Ce (très) court-métrage a probablement été le premier film a être tourné à New York, dans le but d’être diffusé sur un écran. Il ne dure que 11 secondes, mais il s’agit d’une scène du quotidien à l’angle de Broadway/35th St/6th Avenue. Vous pouvez le voir en intégralité ici : Herald Square

1901 – What happened on Twenty-third Street, New York City – George S. Fleming & Edwin S. Porter
Un autre court métrage, de 77 secondes celui-là, tourné à New York dans les débuts du cinéma. Il s’agit également d’une scène du quotidien, cette fois sur 23rd Street. Allez voir le film et gageons qu’il vous fera penser à une scène marquante du cinéma. Vous pouvez le voir en intégralité ici : What happened on Twenty-third Street, New York City

1917 – Coney Island (Fatty at Coney Island) – Roscoe Arbuckle
Ce film muet mettant en vedette le célèbre Buster Keaton, avant qu’il ne développe son personnage, a été tourné sur place, à Coney Island. Fait intéressant, le bureau de la censure a demandé à ce qu’une scène où une femme relève sa jupe au-dessus de son genou soit supprimée. Vous pouvez le voir en intégralité ici : Coney Island (Fatty at Coney Island)

1927 – The Jazz Singer – Alan Crosland
Reconnu comme étant l’un des films les plus marquants de l’histoire, il a été tourné en partie à New York. Notamment, à l’angle des rues Orchard et Hester :

jazz

1933 – King Kong – Merian C. Cooper & Ernest B. Shoedsack
Impossible d’oublier la scène où King Kong grimpe dans l’Empire State Building.

Films et séries tournées à New York

1947 – Miracle on 34th Street – George Seaton
Film de Noël classique dont l’action se passe à New York. Entre autres, nous pouvons apercevoir la magnifique façade du magasin Macy’s :

Films et séries tournées à New York

1950 – All about Eve – Joseph L. Mankiewicz
Ce film ayant remporté 6 oscars (dont celui du meilleur film) et plusieurs autres prix se tient à New York, entre autres au 255 West 45th Street :

Films et séries tournées à New York

1961 – Breakfast at Tiffany’s – Blake Edwards
Autre classique du cinéma, ce film mettant en vedette Audrey Hepburn se situe à New York et on peut voir de nombreux lieux:
– Le magasin Tiffany & Co. (727, 5th Avenue)

Films et séries tournées à New York

– Conservatory Water (Central Park)

Films et séries tournées à New York

1979 – Manhattan – Woody Allen
Ce classique de Woody Allen ne pouvait être ignoré dans cette liste des films tournés à New York. On pourrait dire que ce film témoigne, une fois de plus, de l’amour qu’Allen porte à New York.
– Queensboro Bridge

Films et séries tournées à New York

1984 – Ghostbusters – Ivan Reitman
Film culte des années 1980, dans lequel nous pouvons apercevoir de nombreuses locations à New York. En voici quelques unes:
– Le Hook and Ladder 8 (14 North Moore Street)

Films et séries tournées à New York

– La New York Public Library (476, 5th Avenue)

Films et séries tournées à New York

1992 – Home Alone 2 : Lost in New York – Chris Columbus
Ce film classique de Noël regorge de scènes mettant en vedette la ville de New York. La plupart ont réellement été tournées sur place, comme par exemple:
– Empire Diner (10th Avenue et 22nd St.) et Radio City Music Hall (6th Avenue et W 50th Street)

Films et séries tournées à New York

2002 – Spider-Man – Sam Raimi
Seul film de superhéros dans cette liste, Spider-Man regorge de scène tournées à New York.
– Le Flatiron Building et Rockefeller Gardens

Films et séries tournées à New York

2011 – Friends with benefits – Will Gluck
Dans ce film de 2011, l’action se déroule principalement à New York. Encore une fois, plusieurs scènes ont été tournées directement sur Manhattan, comme par exemple:
– Times Square

Friends_TS

– Grand Central Terminal

FriendsGCT

– 101 Park Avenue

Friends101

Et rien ne laisse croire que la tendance va ralentir. New York continue, année après année à servir de décor à des dizaines de productions.

Pour savoir ce qui se tourne en ce moment à New York, cliquez ici.

Pour voir où se trouvent tous les lieux de tournages énumérés ci-haut, cliquez ici.

Hudson RiverFlicks

C’est quoi?
Hudson RiverFlicks est un événement estival qui a lieu sur les berges de la Hudson River, au Pier 63 les mercredis et au Pier 46 les vendredis, pour toute la famille.

On y fait quoi?
On apporte sa couverture, breuvages et pop-corn (sinon, on vous en offrira gratuitement sur place), puis on assiste à la diffusion d’un long-métrage en plein air, tout à fait gratuitement.

En bref
Si vous êtes à New York un mercredi ou un vendredi soir et que vous vous cherchez une activité différente et courue par les « locaux », allez passer votre fin de soirée sur le bord de la Hudson River et appréciez la représentation d’un film, au clair de la lune.

Broadway in Bryant Park


C’est quoi?
Broadway in Bryant Park est un événement annuel qui se tient durant la saison estivale. Chaque semaine, du début juillet à la mi-août, les meilleures comédies musicales de Broadway viennent produire leurs meilleures chansons, pendant 60 minutes, à Bryant Park.

On y fait quoi?
Que vous ayez déjà dîner, ou si vous y venez pour y manger, vous vous installez sur l’une des chaises disponibles dans le parc et vous appréciez les 60 minutes pendant lesquelles vous entendrez les meilleures succès de Broadway.

En bref
Si vous êtes à New York l’un des jeudis de Juillet ou Août, vérifiez la programmation sur le site du Bryant Park et allez assister à l’une des représentations. Vous serez entouré de New-Yorkais sur leur heure de lunch et vous vivrez une excellente expérience!

New York City Fire Museum

New York City Fire Museum
278 Spring Street
 
C’est quoi?
Le nom le dit : c’est le musée des pompiers de New York. Il a été ouvert pour la première fois en 1934 à Long Island, puis a déménagé sur l’île de Manhattan en 1959. Il relate en détail l’histoire du département de la protection contre les incendies de New York. Avec énormément de photos, d’objets de collection, de répliques miniatures et tailles réelles, le musée nous plonge à travers l’évolution d’un des services les plus populaires et surtout des plus appréciés par les New Yorkais eux-mêmes. Parmi les expositions, il y a un mémorial spécial en la mémoire des 343 pompiers du FDNY qui ont perdu la vie le 11 Septembre 2001.
On y fait quoi?
On se promène d’une exposition à l’autre et on en apprend beaucoup sur les différentes époques du département des pompiers de New York, un des plus prestigieux du monde. Il y a également une chambre spécial où on reproduit un mini appartement avec de la fumée artificielle ainsi que des éclairages spectaculaire dans la section « éducation » pour les enfants d’âge scolaire jusqu’à 12 ans.
En bref
Le New York City Fire Museum est très intéressant. C’est une visite que je vous conseille si vous aimez en apprendre plus sur les moeurs de la ville. Les salles d’expositions sont bien conçues. Si vous êtes pompier vous-même ou que vous en connaissez un, c’est un must! Sinon, c’est un musée enrichissant, pas un incontournable cependant.
Coût d’entrée: 8$ pour les adultes. 5$ pour les aînés / étudiants / enfants de 12 ans et moins. Gratuit pour les enfants de moins de 2 ans. Prix spécial pour les groupes.

Tribute WTC

Tribute WTC

120 Liberty Street
 
C’est quoi?
Le Tribute WTC est un musée qui rend hommage au World Trade Center. À l’intérieur, on relate l’histoire de ces édifices, en s’attardant évidemment plus particulièrement aux attentats du 11 Septembre 2001 et ses conséquences. On y retrouve de nombreux objets qui ont été retirés des décombres. Notamment un habit de pompier, des ustensiles difformes, une poutre tordue, etc. Une série de témoignages sont également imprimés sur les murs (voir photo du haut), nous plongeant encore plus dans l’événement.

On y fait quoi?

Le musée nous propose plusieurs salles d’expositions. Elles sont toutes aussi intéressantes les unes des autres. De plus, il est possible de faire un tour audio, qui vous fera faire une visite guidée à l’extérieur du musée, aux alentours du site du World Trade Center le tout accompagné d’un guide audio via les écouteurs qu’on vous aura remis. De plus, il vous est possible de rencontrer une personne qui est un proche d’une victime et qui vous fera un tour guidé des environs, en vous racontant son histoire. Cette expérience se veut extrêmement touchante et enrichissante.

En bref
J’ai visité le musée à quelques reprises et chaque fois je suis toujours autant touché par les témoignages, les objets, les photos et vidéos qu’on y retrouve. À l’aube du dixième anniversaire des attentats du 11 Septembre 2001, une visite s’impose. Ce sont là quelques heures (1-2 maximum) qui sont bien investies. Vous ne regretterez pas votre visite au Tribute WTC et gageons que vous en vous souviendrez longtemps.

Pour plus d’informations: http://www.tributewtc.org
Prix d’entrée: 15$ pour les adultes, 5$ pour les 8-12 ans et 10$ pour les aînés et étudiants.

Tiles for America

Tiles for America
Au coin de 7th avenue et 11th street
 
C’est quoi?
C’est une grande muraille de petites tuiles de céramiques fabriquées par des gens à travers le monde. Dans la foulée des événements du 11 Septembre 2001, les « studios » de céramiques de partout dans le monde ont décidé de créer ces tuiles afin de souligner le patriotisme, le courage, l’unité, qui émanent de la ville après les attentats. Chaque tuile représente l’état d’esprit de son créateur face à la tragédie et démontre toute la vague de sympathie et d’union qui a déferlée sur New York.

On y fait quoi?
Lorsque vous êtes devant cette grande muraille, vous commencez à regarder une tuile, puis une autre et encore une autre. Au bout de quelques minutes, vous vous êtes déplacés le long de la clôture sans vous en rendre compte tellement les tuiles sont à la fois si simple et si porteuse d’espoir. On s’y recueille et on admire l’esprit d’unité qui habite les Américains depuis le 11 Septembre 2001.

En bref
Tiles for America n’est pas vraiment répertorié comme étant une attraction à ne pas manquer. Cependant, si vous êtes à proximité, je vous conseille d’y passer quelques minutes. Il y a dans ces tuiles de véritables moments touchants. Même si ce n’est pas véritablement un « must », il vaut la peine d’y faire un tour.

Grant’s tomb

Grant’s Tomb
Riverside Drive et 122nd
 
C’est quoi?
Il s’agit d’un mausolée où se retrouve le corps du Général Grant, qui fut l’un des principaux participants à la guerre de sécession. Il fut également le 18ième président des États-Unis. Le bâtiment a été achevé en 1897. À la cérémonie d’ouverture, presque autant de personnes étaient présentes que lors de la grande marche funéraire qui a eu lieu une douzaine d’années plus tôt à la mort du général, sois près d’un million de personnes.

On y fait quoi?
On peut accéder au bâtiment pour une visite sept jours par semaine. Sinon, simplement de passer sur le terrain peut s’avérer intéressant, simplement pour admirer l’architecture du bâtiment ou encore pour repenser à l’histoire que renferme ce lieu.

En bref
La Grant’s Tomb n’est pas un incontournable de New York. Cependant, si vous décidez d’aller visiter l’Université Columbia et que vous vous promenez dans le Riverside Park, il peut s’avérer un arrêt intéressant. Je ne suis pas allé visiter l’intérieur, mais cela me semble tout de même être une visite enrichissante.